Menu Retour accueil
 >  Espace Infos  >  Actualités  >  Coronavirus

Information Coronavirus

Le 6 novembre 2020

Crise sanitaire : aménagements en lycée
 
Faisant suite aux demandes diverses émanant notamment d'une partie des personnels de l'éducation, le ministre de l'Education nationale a annoncé le 5 novembre des mesures d’aménagement "hybride" des lycées, avec possibilité de faire cours 50 % en présentiel et 50 % en continuité pédagogique à domicile. Malgré cela, des syndicats maintiennent leur appel à la grève du 10 novembre prochain, demandant notamment que les collèges puissent bénéficier des mêmes mesures.
Jean-Michel Blanquer est revenu ce jour sur ces décisions estimant qu’elles permettent à "chaque établissement d’établir son protocole, car chaque établissement est particulier". Il souhaite néanmoins que les lycées, dans l'idéal, quand ils le peuvent, "gardent 100 % des élèves, 100 % du temps".
En dépit de la mobilisation de nombreuses bonnes volontés, les conditions de déploiement de la continuité pédagogique lors du premier confinement avaient été marquées par de très fortes disparités selon les territoires, les établissements, les enseignants et les familles. Cela avait contribué à générer un accroissement des situations de décrochage scolaire, de détresse morale et de tensions familiales.
A la PEEP, nous demandons que dans les établissements qui feront le choix d'un 50/50, la mise en place de la continuité pédagogique se fasse dans des conditions (notamment pédagogiques, organisationnelles et matérielles) qui garantissent de manière effective que tous les élèves bénéficient d'une prise en charge efficace et de qualité.
 
La Fédération PEEP

" Protéger tous les élèves et les adultes et assurer l'éducation pour tous "

Tous les élèves reprennent l'école dès le 1er septembre
L'objectif de cette rentrée 2020 est d'accueillir tous les élèves dans un cadre serein, propice aux apprentissages et à la reprise de la vie collective.
Il s'agit aussi de déployer tous les moyens nécessaires pour permettre la remise à niveau des élèves ayant le plus souffert de la période de confinement.
En ce début d'année scolaire, les priorités sont d'évaluer les élèves afin de mieux les accompagner et de consolider leurs apprentissages. Une réponse personnalisée leur sera apportée afin qu'ils retrouvent le chemin de la réussite.

Pour aller plus loin
La circulaire de rentrée, document de référence, détaille les priorités pour l'année scolaire 2020-2021 ainsi que les moyens mis en place.
Des outils et ressources afin de conforter les apprentissages de l'année précédente des élèves et d'aborder les nouvelles notions ainsi que des outils de positionnement permettant d'observer les acquis des élèves dès les premiers jours de classe sont mis à disposition des professeurs.
Un document d'information aux familles : de l'école au lycée, une rentrée sereine dans le respect des recommandations sanitaires
Circulaire de rentrée 2020
Priorités pédagogiques et outils de positionnement
Livret d'information aux familles

Un protocole sanitaire pour assurer la protection de tous dans les écoles, les collèges et les lycées
Afin de protéger les élèves et les personnels, dans le contexte Covid-19, cette rentrée se fait dans le respect des règles sanitaires.
Ces règles permettent d'accueillir tous les élèves. Elles peuvent être adaptées par les autorités sanitaires en fonction de l'augmentation de la circulation du virus sur les territoires.
Les grands principes de la rentrée 2020
  • Respect des gestes barrière
  • Port du masque pour les adultes et pour les élèves de plus de 11 ans
  • Hygiène des mains
  • Nettoyage et aération des locaux
Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Ils s’engagent à ne pas mettre leurs enfants à l’école, au collège ou au lycée en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille. Les personnels doivent s’appliquer les mêmes règles. Les accompagnateurs ainsi que les intervenants extérieurs peuvent entrer dans les bâtiments scolaires après nettoyage et désinfection des mains. Ils doivent porter un masque de protection.
Le protocole traduit les prescriptions émises par les autorités sanitaires pour qu'elles soient applicables dans le cadre de l’École.

Consulter le protocole sanitaire rentrée scolaire 2020-2021 (mise à jour 1er sepetmbre 2020)

Quelle organisation pédagogique pour l'année scolaire 2020-2021 ?
En cette rentrée, tous les élèves sont accueillis à tous les niveaux et sur l'ensemble du temps scolaire. Les professeurs assurent l'intégralité des cours en présentiel.
Dans l'hypothèse d'une circulation accrue du virus sur tout ou partie du territoire, cette organisation pédagogique pourrait être amenée à évoluer, sur demande des autorités sanitaires, afin de continuer à assurer l'éducation pour tous.

Exception 1 - Restriction de l'accueil physique des élèves
Tous les élèves auront accès à des cours en présentiel sur une partie du temps scolaire chaque semaine
Organisation adaptée pour le reste du temps scolaire : enseignement numérique à distance (CNED, possibilité de suivre la classe à distance, cours Lumni sur France 4, etc.), accompagnement scolaire et éducatif (Devoirs faits, dispositif 2S2C)
Dans ces deux cas, les familles seront accompagnées selon leurs besoins : prêt de matériel, impression et envoi des devoirs à la maison, etc.

Exception 2 -  Fermeture d'une classe ou d'une école ou d'un établissement
Organisation d'un enseignement à distance ou mobilisation de toutes les ressources (cours Lumni sur France 4, Ma classe à la maison ou Classe virtuelle du CNED, ressources pédagogiques numériques, etc.)

Pour aller plus loin
Un ensemble d'outils pour organiser la continuité pédagogique est mis à disposition des professeurs, directeurs d'école, chefs d'établissement et inspecteurs.
Plan de continuité pédagogique
Ressources pour la continuité pédagogique

 

Les informations du Ministère

continuité pédagogique

Archives Confinement

Informations

Le 27 avril 2020
Réouverture des écoles, collèges et lycées : propositions de la PEEP

Dans la perspective de la réouverture graduelle des écoles et établissements scolaires à partir du 11 mai prochain, la PEEP souhaite attirer l’attention du ministère de l’Education nationale et des collectivités territoriales concernées sur les prérequis aux yeux des parents.
Ci-dessous les principaux points relevés, la version complète des demandes de la PEEP est ici en lien.
Accueil des élèves :
- Les emplois du temps des fratries, y compris celles des familles recomposées, doivent être alignés lors de la création des demi-groupes dans les classes, au sein de la même école et/ou répartis dans plusieurs écoles maternelles et élémentaires de la ville afin qu’un parent ne soit pas obligé de garder à la maison un enfant pendant que l’autre est à l’école.
- Dans les collèges et lycées, limiter les mouvements d’élèves en leur assignant des salles fixes, tandis que ce sont les enseignants qui changent de salles.
- Veiller aux bonnes conditions de transports en commun ou scolaires.
- Rouvrir la restauration scolaire en respectant les règles sanitaires.
- Assurer l’accueil périscolaire en veillant aux règles sanitaires.
Pour les élèves qui resteront confinés :
- Mettre en place un mode mixte pour permettre aux élèves qui poursuivent le confinement de suivre, si possible en même temps que leurs camarades les cours prodigués dans les établissements par les enseignants.
- Accompagner ces élèves dans leur démarche d’orientation comme cela est fait habituellement dans l’établissement.
Aspect sanitaire :
- Un(e)infirmièr(e) référent(e) et les AESH nécessaires aux élèves dans chaque établissement, équipés pour respecter les impératifs sanitaires actuels.
- La charge financière des fournitures sanitaires ne doit pas peser sur les familles.
- La Commission d'hygiène et de sécurité, où sont représentés les parents d'élèves, doit être saisie au préalable dans tous les collèges et les lycées. Ce dispositif doit être étendu au niveau départemental et académique. Dans le 1er degré, le conseil d’école devra être réuni à distance avant le 11 mai.
Aspect pédagogique :
- Etablir un bilan pédagogique lors du retour et en informer les familles.
- Faire bénéficier les élèves de l’accompagnement des psychologues de l’Education nationale ou du RASED.
- Etablir un cadre équitable pour l’évaluation des élèves qui resteront confinés, notamment pour les classes dont les notes de contrôle continu du 3ème trimestre comptent dans l’obtention de leurs examens.
Associer les parents d’élèves sur l’ensemble des étapes du processus est un prérequis à un retour à l’école dans de bonnes conditions.
 

Le 24 avril 2020
RETOUR À L’ÉCOLE PROGRESSIF, SUR LA BASE DU VOLONTARIAT DES PARENTS D’ELEVES
La Fédération PEEP souligne l’importance de « recréer du lien avec l’école »
Ce jeudi, l’Elysée a mis en avant le fait que le retour à l’école se ferait progressivement et sur la base du volontariat des parents à partir du 11 mai.
Or, de récents sondages révèlent les inquiétudes de nombreuses familles et la crainte de certains parents à l’idée de remettre leurs enfants à l’école. Pour plus de six Français sur dix (63 %), la réouverture progressive des établissements scolaires à partir du 11 mai est une mauvaise décision(1).
La PEEP estime que cette décision des autorités constitue une réponse aux nombreux parents qui ont émis de fortes inquiétudes après l’annonce du retour de leurs enfants sur les bancs de l’école à compter du 11 mai. En effet, alors que nous subissons une situation sanitaire exceptionnelle, les différentes annonces concernant le retour à l’école se succèdent, générant chez des milliers de parents des réactions émotionnelles inédites. Les autorités ne pouvaient faire autrement que laisser à ces parents la possibilité de décider de rester confinés avec leurs enfants.
Dans une perspective légale, les parents qui ne souhaitent pas envoyer leurs enfants à l’école devront justifier de la continuité pédagogique. C’est une lourde responsabilité et un engagement fort.
La PEEP tient à souligner que dans ce contexte, les parents, les enfants et les professeurs sont fragilisés. Les liens avec l'école se distendent progressivement au fil des semaines de confinement. Or, ces liens sont essentiels pour construire les individus de demain, les citoyens qui feront notre société. Pour la PEEP, Il faut de toute urgence remédier à cette situation et rappeler à tous que l’école est une chance !
La PEEP appelle également à s'interroger sur les moyens numériques et pédagogiques à mobiliser pour permettre cette continuité des apprentissages en présentiel et en distanciel. Nous ne sommes plus dans l'urgence du confinement, il faut maintenant mettre en place pour les semaines et les mois à venir une instruction de qualité.
La place de l’enfant est à l’école. Il faut rapidement envoyer aux parents les informations précises et les signaux pertinents qui pourront leur redonner confiance.

(1) Sondage* Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié jeudi 23 avril.
 

Paris, le 15/04/2020
Le ministre de l’Education nationale a annoncé il y a quelques jours  l’annulation de la plupart des épreuves d’examens en cette  fin d’année scolaire. Notre fédération est restée en contact régulier avec  les équipes du ministère  pour relayer les interrogations qui s’élèvent concernant les modalités  adaptées d’obtention de ces examens.
Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure des précisions qui sont communiquées.
Ainsi, vous trouverez en lien un tableau des principales dispositions concernant le brevet, les baccalauréats, le BEP, le CAP et le BTS de cette année :
Modalités d’examens 2020-point d’étape
Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure des précisions supplémentaires.
Par ailleurs, la FAQ disponible sur le site du ministère de l’Education nationale est actualisée régulièrement, pensez  à la consulter fréquemment  sur education.gouv si vous n’avez pas encore trouvé réponse à toutes vos questions.
N’hésitez pas à nous faire part de vos interrogations à l’adresse : info.covid-19@peep.asso.fr pour que nous puissions continuer à les relayer auprès du ministère.
La fédération reste à vos côtés et vous souhaite bon courage.
Portez-vous bien.
 

Paris, le 23/03/2020
La période de pandémie et de confinement que nous traversons peut nous paraître pénible et nos enfants ne sont malheureusement pas épargnés par l’anxiété qu’elle peut susciter.
Aussi, la fédération PEEP a le plaisir de vous communiquer ci-dessous l’accès vers les fiches de conseils élaborées par le service de Psychiatrie de l'Enfant et de l'Adolescent de l‘hôpital  Robet Debré à Paris, à disposition pour les parents en ces temps difficiles.
Elles sont téléchargeables ici
Au programme, des conseils pour les parents:d'enfants anxieux (utile pour tous les parents):comment gérer l'anxiété de son enfant à la maison ou comment aider votre enfant anxieux face au coronavirus
d'enfants avec autisme (un dossier très complet)
d'enfants avec TDAH
d'adolescents.Bon courage à tous

Votre avis sur la continuité pédagogique compte ! Répondez à notre questionnaire
 

FERMETURE DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES
Paris, le 13/03/2020
La Fédération PEEP appelle à la solidarité pour que soit assurée la continuité pédagogique dans la scolarité des enfants
Hier, jeudi soir, le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des crèches, écoles, collège, lycées et universités jusqu’à nouvel ordre. Il a aussi rappelé l’importance d’autres mesures, concernant notamment l’hygiène et les « gestes barrières ».
La Fédération des Parents d’Élèves de l’Enseignement Public (PEEP) appelle tous les Français à respecter l’ensemble des décisions et préconisations en adoptant un comportement citoyen.
Il est important de prendre conscience que la situation que nous vivons appelle à la solidarité, que le danger n'est pas tant pour nos enfants et nos jeunes que pour les plus vulnérables d'entre nous.
Les établissements scolaires sont en train de s’organiser pour que soit assurée la continuité pédagogique dans la scolarité de nos enfants.
La PEEP est persuadée que la communauté éducative mettra tout en œuvre afin que tous les élèves bénéficient d'une continuité pédagogique de qualité.
Afin d’épauler les parents et les enfants, la PEEP met des outils pédagogiques à disposition des familles. Les associations PEEP réparties sur l’ensemble du territoire national restent à l’écoute des parents pour les soutenir et organiser des solidarités locales.
 

INFORMATIONS
Paris, le 2 mars 2020
Face à la propagation du virus COVID-19 sur notre territoire, la PEEP souhaite exprimer sa plus grande solidarité avec les familles touchées par le virus et toutes les autres, plongées dans l’inquiétude.
La PEEP a demandé vendredi des précisions pour que nous soyons tous clairement informés des démarches à effectuer en cas d’atteinte de nos familles par le virus.
La PEEP a été reçue vendredi soir par le ministre de l’Education nationale et, pendant le week-end, le gouvernement a renforcé et précisé l’information sur tous les points que vous trouverez ci-après.
 
Les mesures restrictives qui concernaient les élèves et personnels de retour de Chine, Singapour, Corée du sud, les régions d’Italie de Lombardie ou de Vénétie ne sont plus justifiées; elles ont été levées.
Les voyages scolaires de ou vers les zones où circule le virus sont suspendus. 
Le ministre nous a présenté les plateformes du CNED préparées à garantir la continuité pédagogique en cas de confinement personnel de nos enfants ou de fermeture d’établissement scolaire: une pour le primaire, une pour le collège et une pour le lycée, accessibles dès aujourd’hui sur ordinateur, tablette et téléphone. Quatre semaines de ressources pédagogiques organisées par jour et un système de classe virtuelle y sont proposés (3 x 1h par jour). Le ministre nous a indiqué que la plateforme est capable de recevoir 7 millions d’élèves simultanément.
 
Toutes les informations actualisées concernant la situation sont disponibles sur le site du gouvernement
et sur le site du ministère de l’Education nationale : "Tout savoir sur les recommandations du ministère de l’Education nationale et la continuité pédagogique"

Pour mémoire, un numéro vert (0 800 130 000) a été mis en place pour les questions non médicales, ouvert 24h/24 et sept jours sur sept.
 
En cas de fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés à respirer : contactez rapidement le SAMU centre 15.
Ne pas se rendre directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital. Éviter tout contact avec son entourage et conserver un masque.
La PEEP, aux côtés de toutes les familles, vous informera de toute évolution importante pour nos enfants et nous.
 
Nous vous remercions de nous informer de toute situation particulière à l’adresse suivante : info.covid-19@peep.asso.fr
 

Les parents d’élèves inquiets demandent davantage de précisions
Paris, le 27 février 2020
Face à la propagation du Covid-19, de nombreux parents s’inquiètent de l’arrivée du virus en France.

La PEEP soutient l’action d’information entamée par le gouvernement, qui demande aux familles dont les enfants reviendraient des zones d’ores et déjà touchées par le virus d’observer une quarantaine de 14 jours avant d’envoyer leurs enfants en crèche, école, collège ou lycée.

Elle enjoint le personnel de l’éducation nationale aussi bien que les familles à la vigilance et au plus grand civisme pour que les recommandations des ministères de la Santé et de l’Education nationale soient respectées afin d’éviter que l’inquiétude ne croisse encore.

La PEEP, en attente sur la question de la continuité des enseignements en cas de développement de la contamination, est sensible à la déclaration du ministre de l’Education nationale, qui se dit prêt à faire face dans l’éventualité de territoires entiers concernés par des mesures de confinement. Le ministère serait prêt à déclencher de l’enseignement à distance « massif ».

Un décret publié le 1er février a annoncé que la Caisse Primaire d'Assurance Maladie assurera l'indemnisation de tous les parents contraints au confinement, sans délai de carence. Très satisfaite de cette mesure, la PEEP déplore cependant un manque de clarté sur l’accès à l’interruption temporaire de travail, puisque le texte expose aussi que seul le médecin agréé par l’Agence Régionale de Santé pourra délivrer l’ITT, pas le médecin traitant.

La PEEP demande qu’une information claire soit diffusée décrivant les démarches à effectuer pour un parent ou un enfant en cas de soupçon d’infection.
 
Bas de page
Rendez-vous
Voir toutes les dates >>
Focus
Le numérique et son importance croissante, notamment dans le domaine éducatif, est devenu de plus en plus incontournable avec cette crise sanitaire qui a renforcé le télétravail, les visioconférences, l'école à la maison, le "distanciel"... tout un nouveau vocabulaire que nous avons adopté et utilisons au quotidien. Lors des Etats Généraux du Numérique, organisés les 4 et 5 novembre derniers par le ministère de l'Education nationale, nous avons apporté notre contribution. Celle-ci tient compte des constatations, expériences et réflexions des parents d'élèves ainsi que des retours de nos responsables Peep suite à un questionnaire destiné à recueillir leur opinion sur ce sujet capital. Nous avons fait 15 propositions. A la Peep, nous n'avons pas attendu 2020 pour nous pencher sur la question. En effet, il y a 20 ans déjà, dès le début du nouveau millénaire, nous avions choisi comme thème du congrès qui se déroulait à Poitiers (tout comme les Etats Généraux du Numérique !) : "An 2000 : de la craie à l'image" ! Congrès où l'on abordait notamment, au cours d'une table ronde, l'évolution des métiers vers le numérique. Quoi qu'il en soit, vivre avec son temps n'oblige pas à tomber dans l'extrême du tout-numérique et de l'utilisation massive des écrans à longueur de journée. Ne négligeons pas l'importance du facteur humain et des contacts sociaux qui nous manquent tant en ce moment. Accordons-nous, et accordons à nos enfants surtout, le droit à la déconnexion ! Gérard Pommier, président national
Adhésion Nous contacter

PEEP du Rhône 34 Rue Viret 69100 Villeurbanne

Tel: 04 37 24 71 00 Du lundi au jeudi 9h-12h / 14h-17h Vendredi 9h-12h / 14h-15h

©2015 - COM & NET - Infos légales - Plan du site